Psychologie Sexuelle Féminine

Psychologie Sexuelle Féminine

16 novembre 2018 0 By Dom Bél4nd

La Game commence ici

La Game, c’est d’intentionellement développer ses talents masculins pour t’aider à réussir les tentatives de séduction avec une femme. Un élément essentiel à cette Game c’est d’avoir des connaissances précises de la psychologie sexuelle féminine, et du rôle de l’évolution dans tout le processus.

Toute étude de la Game commence par se concentrer sur les réactions sexuelles habituelles des femmes à l’intérieur de leurs contexte culturel, que ce soit en tant que célibataire ou en couple. Le cycle menstruel de la femme y joue pour beaucoup aussi, comme nous l’avons mentionné précédement. Mais c’est juste le début. Tu dois comprendre les parties parfois confuse de la psychologie féminine afin d’avoir un espoir de comprendre les femmes, les relations, et pour maîtriser la Game.

 

 

“Protéger les oeufs”

Alors que l’impératif reproductif du mâle se résume à “répendre sa semence” au plus grand nombre de femmes, l’impératif reproductif de la femelle se résume à “Protéger les oeufs”.

Le sexe, et le fait de tomber enceinte, impose de larges pénalité personnelles aux femmes, mais les pénalités sont aussi sociales. S’accoupler avec un partenaire ayant une valeur médiocre est dévastateur pour son statut en rapport avec ses amis ainsi que la société en général.

Pour qu’elle puisse faire sont “devoir” génétique, une femme doit mettre des barrières significatives entre ses oeufs et les livreur de sperme qui rôde gentiment aux alentours. Elle nécéssite donc de l’information adéquate concernant son partenaire potentiel avant de prendre une décision à savoir si elle voudrait lui ouvrir ses jambes…

il est donc instinctivement impératif pour elle de tester les hommes qui voudraient échanger sexuellement avec elle. Elle doit trouver ces hommes dignes de cet échange avant d’aller plus loin.

 

 

Le besoin féminin de la sécurité

Aux côté de ses besoins d’excitation et d’amusement se trouve aussi son besoin psychologique de sécurité. C’est certain que plonger dans l’inconnu est excitant, mais les conséquences de ce genre de décisions peuvent être assez profonde.

Idéallement, une femme peux jouir de moments amusants et excitants dans le cadre d’une relation stable et sécure.

Les femmes vont souvent calibrer leurs choix selon leur besoin de sécurité, que ce soit physique ou financier, mais même social et personnel. Les femmes aiment se sentir en sécurité, mais lorsqu’elles ne se sentent pas en sécurité, elle vont s’abstenir d’être attirées.

À plusieurs égards, le bonheur d’une femme est directement lié à son habileté à se trouver un situation ou relation sécuritaire. L’instabilité et l’insécurité ne sont pas de bonnes amies pour sa progéniture. Par contre, si une situation devient tellement sécuritaire qu’elle en devient ennuyeuse, elle se sentira rapidement insatisfaite.

 

 

Le parfum de l’exaltation

T’as peut-être remarqué que les “girls just want to have fun” (les filles veulent juste s’amuser). Il semble vraiment y avoir une faiblesse dans la psychologie féminine pour l’exaltation et l’amusement. Elles vont souvent s’empêcher de prendre le risque elles-mêmes mais elles vont fréquemment contempler les choses dangereuses ou excitantes, raison de plus pourquoi elles sont attirées par les gars “intéressant” qui font des choses dangeureuses. L’esprit féminin nécéssite beaucoup de stimulation, spécialement dans le cadre d’un intérêt romantique.  Si la femme ne trouve pas de sitmulation adéquate dans une relation, elle va souvent trouver un moyen, ou quelqu’un, par qui elle peut l’avoir.

L’exaltation est un aspect important de la psychologie féminine. Les femmes requiert un certain niveau d’intérêt et d’excitation émotionelle régulièrement afin de se sentir satisfaite avec son partenaire. Être témoin de son amoureux faire quelque chose de dangereux ou d’intéressant est le moyen le plus sûr de l’égayer.

 

 

L’importance de l’émotion

Tu as peut-être aussi remarqué l’importance que portent les femmes à ressentir ou exprimer de l’émotion, comparativement à la logique ou la raison. Tu vas souvent voir une femme utiliser des bases émotionnelles comme argument même s’il est logique. Les femmes en général sont guidées par leur vie émotionnelle bien plus que les hommes, et elles voient leur “blessures émotionnelle” tout aussi dommageable que les blessures physiques.

Bien qu’elles mettent plus souvent l’emphase sur les émotions positives, une femme ne se gênera pas d’exprimer des émotions négatives pour embourber un homme dans un débat.
Les hommes ont été façonné à abdiquer face à ce genre de démonstrations et ne comprennent pas souvent pas l’origine de ces comportements, de plus, il ne savent pas comment négocier avec ces émotions si crues.
En général, pour les femmes, la façon dont elles se sont sentie est plus important qu’aucun autre facteur. Ne sous- estime jamais la puissance de l’émotion chez une femme.

 

 

Le Solipsisme féminin

Les hommes et les femmes approchent plusieurs sujets avec des perspectives fondamentalement différentes. Une de ces différences consiste dans le solipsisme féminin: la tendance d’une femme à se mettre au centre de l’équation.

Cette caractéristique frustrante est le résultat du besoin biologique de “protéger” le matériel génétique qu’elle porte.

C’est une caractéristique de survie, ce n’est pas une faute en soit.
En reconnaissant tous les dangers et les opportunités qui se pointe à son horizon qui auront un impact pour elle, son sollipsisme assure qu’elle porte une importance capital à sa progéniture.

Cette tendance l’inspire aussi à maintenair ses fréquentations afin d’échanger de l’information sur les dangers et les opportunités. C’est ce qu’on appelle la Matrice Sociale Féminine.

 

 

La Matrice Sociale Féminine

Les femmes sont très adeptes à travailler collectivement et à échanger de l’information. Ce réseau d’information qui est partagé entre les femmes s’appelle la Matrice Sociale féminine.

La plupart du temps qui est passé dans cette matrice consiste à se mettre à jours des dernières nouvelles échangées dans la matrice culturelle.

Seulement en apprenant et en étant informées constemment qu’elle peuvent ajuster adéquatement leurs position dans la Matrice, afin de pouvoir l’améliorer.

La Matrice est hazardeuse, par contre, elle utilise beaucoup les traces de la communication non-verbale et la recherche de consensus, ce qui permet aux femmes de compétitionner et travailler collectivement, le tout étant dépendant du contexte.

Trop souvent, la Matrice utilise les hommes comme de simples sujets au sein de ses intrigues.

Soit conscient que toutes les femmes ont accès à cette Matrice, et elles forment des plus petites matrices au sein de ses amis et de sa famille.

La Matrice fournit un guide sur le style, le positionnement culturel et des conseils sur la compétition.
Mais le but collectif de cette Matrice est de contrôler l’accès à la sexualité et régularise les comportements d’accouplement. Fait gaffe au pouvoir de la Matrice.

 

 

 

Le Hamster Rationnel

Alors qu’elle se trouve attirée autant par l’exaltation que la sécurité, ceci laisse la femme avec un grand éventail de choix à propos de ses fréquentations et de son activité sexuelle. Choisir un homme “sécur” comme partenaire veut souvent dire de faire une croix sur l’excitation.

Choisir un homme excitant mène souvent vers le désastre. Mais lorsqu’une situation chargée en sentiment se présente, les femmes se fient sur leur rationalisations pour suivre leurs désirs tout en évitant d’être ostracisée pour son comportement
L’habilité d’une femme à rationaliser son comportement, même inacceptable, lui donne une raison que “ce n’était pas de sa faute”

Être blâmée pour mauvais jugement est dévastateur dans la Matrice. Il lui faut un être capable de rationaliser les mauvais jugements, et c’est pour ça qu’on a inventer le concept du Hamster Rationel. Il fournit les femmes d’excuses pour leurs comportements, et par extension, celle des autres femmes. Le plus important c’est que ce hamster va utiliser “L’amour” comme raison sous-jacente pour pratiquement tous les comportements.
Le hamster rationel n’est pas ton ennemi. Une femme qui est capable de se donner raison d’acheter pour 400$ de soulier peut très bien se convaincre d’arriver avec une raison de te faire l’amour.

 

 

 

Soumission Sexuelle

Malgré les voix qui s’objectent des faits observés, les femmes et les hommes suivent un modèle de soumission à la dominance, surtout en question sexuelles. Les femmes, même les femmes indépendantes, tendent à se soumettre sexuellement à un homme dominant. Ce genre de soumission dans un contexte ou c’est approuvé culturellement élève la position d’une femme dans la matrice et la mène souvent au bonheur. Ceci évite d’être forcée par les circonstances ou par des mauvais choix à se soumettre à un homme insignifiant. Les hommes de statut, de célébrité ou de fortune, de pouvoir ou de force physique sont de hautes valeur pour toutes les femmes, alors il n’y a aucune honte à se soumettre à un tel homme sous les grâces de “l’Amour avec un Grand A” ou de “la chimie entre nous” (La rationalisation cutlurelle du hamster). Bien qu’elle ne l’admetterons probablement jamais, la “force” qui attire les femmes est la pure domination masculine.

Leur méthode préférée pour être séduite est de succomber contre toute logique à l’attrait d’un mâle puissant et dominant, mais doux. C’est essentiellement l’intrigue principale de tout roman pour femme.

 

 

L’Attention

Dans l’effort de valider son estime de soi, la plupart des femmes ont soif d’attention des mâles pour qui elles ont le béguin. Cette attention renforce ses sentiments de valeur et confirme le niveau d’attachement de l’homme en question, ce qui valide son besoin de sécurité. Ceci lui fournit aussi une réponse cruciale concernant les efforts qu’elle mets à se présenter et aussi montre l’habileté du mâle à reconnaître sa valeur. Quelques femmes peuvent sortir des sentiers battus pour manigancer des crises desquelles le mâle choisi doit la “sauver”, en l’exposant ainsi à des dépenses d’énergies significative. Ces femmes sont à “haute maintenance”, ou dans les cas extrême: des attention whores . Le désir féminin inné d’être regardée ou d’être considérée est attirant en modération. Si c’est trop accaparant, c’est rarement dans l’intérêt de l’homme.

 

 

 

La Revendication Féminine

Un point essentiel de la sexualité féminine est sa revendication. En d’autre mots, c’est le fait de croire que les femmes méritent certaines choses, juste parce qu’elles sont des femmes. Malgré la rhétorique féministe de égalité, le point central du mouvement féministe et de la culture féminine a été d’augmenter les bénéfices sociaux et légaux que les femmes peuvent aujourd’hui revendiquer seulement parce qu’elles sont des femmes. La plupart des femmes sentent qu’elle mérite certaines choses que les hommes devraient fournir avec diligence.

Ces revendications ont envahit l’espace des jeunes femmes et ça inclut la croyance que toute les filles méritent le beau gars avec la belle voiture, mais aussi que toutes les femmes méritent un homme béta obéissant qui va se caser auprès d’elle après qu’elle aies  jouit de la sexualité des hommes alpha qu’elle désirait.

Elles réalisent rarement l’insulte inhérente à cette croyance. D’ailleurs, elles se convainquent elles-mêmes fréquemment de terminer certaines relations bénéfiques en sur-estimant leur propre valeur dans le MS.

 

 

 

Son “Nombre”

Le “nombre” d’une femme est simplement le nombre total d’homme avec qui elle a couché. Bien que certains approuve d’une femme qui profite des avantages de la révolution sexuelle en indulgant dans de multiples relations sexuelles, le fait reste qu’une femme perd l’abilité de former des liens fort avec un autre homme lorsqu’elle dépasse un certain nombre de partenaire sexuel. Cette abilité est vitale autant pour la stabilité de sa relation à long terme mais aussi son abilité de connecter avec ses enfants. Alors que la plupart des femmes fausses leur vrai nombre, une femme qui n’est pas un livre ouvert concernant son nombre actuel n’est pas digne de confiance pour une relation à long terme. Les femmes qui ont accumulé un nombre élevés de partenaire en un court lapse de temps on dit d’elles qu’elles ont “rouler sur le carrousel” . La promiscuité n’est pas non plus récompensée dans la plupart des recoins de la Matrice. Une femme est constemment consciente de son nombre, ceci fait partie de sa vigilance pour protéger ses oeufs des hommes inférieurs.

 

 

 

Tests de marde

Dans le cadre de la psychologie sexuelle féminine, l’outil utilisé par les femmes pour choisir un partenaire est de faire passer un certain test d’aptitude appelé le “test de marde”, dans lequel une femme fait une requête ou une demande qui met au défi les habiletés d’un homme. Cet outil sert à valider chez les hommes la qualité de protecteur / pourvoyeur et leur degré d’investissement pour des fins de reproduction.

Quand les tests de mardes sont trop élevés, un homme sage va simplement quitter ou bien il va retourner le défi.

Les femmes vont te tester pour tout et pour rien.  Habituellement il y aurait implicitement une promesse sexuelle dans un test de marde: “met une bague sur ce doigt et je vais te faire l’amour comme pas une” par exemple.

Mais quand une femme test un homme ouvertement et ne livre pas ce qu’elle avait promis, elle a utilisé cet homme. Ce genre de femmes n’ont pas de valeur et devrait être évitées.

 

 

 

Le Mur

Malgré la rage féministe contre le sexisme et l’âgisme, les hommes en général sont et seront toujours attirés par la jeunesse. Les femmes reçoivent tout leur capital sexuel très tôt, et bien que le féminisme leur a suggéré d’attendre de prendre des décisions d’accouplement pour se consacrer pleinement à leur carrière, les pénalités qui s’en suivent dans le MS deviennent claires.

Les hommes de qualité peuvent aimer le fait que leur femme aie un diplôme, mais il dédaigne le fait qu’elles aient dépensé leurs meilleurs années fertile au collège.

À 25 ans, le capital sexuel d’une femme est au plus haut point. À 30 ans, elle n’est plus dans son paroxisme reproductif, et commence à perdre aux côtés des femmes plus jeunes.

À 40 ans, son capital sexuel a chuté a un point tel qu’il est difficile pour elle de se trouver un partenaire de qualité.
La période après 40 ans s’appelle “Le Mur”, et la plupart des femmes ont peur de son arrivée indéniable, même si elle dit ne pas s’en faire. Bien que les femmes ne frappe pas le mur de façon égale, la peur de perdre leur beauté et leur jeunesse (caractérisé par la la Méchante Reine dans Blanche-Neige) est un motivateur indéniable chez les femmes, et cette peur dirige une grande partie de la matrice Social féminine.

 

 

Suivant

Séduire les filles

Précédent

Révolution Sexuelle

 

 

Autres articles de la Pilule Rouge